Crypto monnaie

Cela fait un peu plus de dix ans que les marchés financiers ont connu une nouvelle forme de monnaie : la crypto monnaie. Ces cryptomonnaies ont très vite gagné du succès auprès des traders et des investisseurs. Mais qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ? D’où proviennent-elles ? Mais surtout, comment en tirer profit ? Tout ce qui concernera les crypto monnaies sera retranscrit dans cet article.

Histoire de la cryptomonnaie

Suite à la popularité acquise par la première cryptomonnaie apparue en 2008, le nombre de nouvelles cryptomonnaies apparues sur le marché a pris de l’ampleur. Raison pour laquelle, elle a un fort impact sur l’économie mondiale.

Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ?

Une cryptomonnaie est à la fois une monnaie cryptographique et un système de paiement pair-à-pair. Également appelée cryptoactif, c’est aussi un actif numérique virtuel qui repose sur la technologie de la blockchain à travers un registre décentralisé et un protocole informatique crypté. Comme les cryptomonnaies sont des monnaies virtuelles, elles sont caractérisées par l’absence de support physique, ni billet, ni pièce. Elles ne sont pas non plus régulées par un organe central ou des institutions financières.

Qu’est-ce qu’une blockchain ?

La blockchain est le principe de base des cryptomonnaies. La blockchain et les cryptomonnaies sont étroitement liés. On ne peut parler de l’un sans faire référence à l’autre. Les cryptomonnaies permettent d’effectuer des transactions sans l’intervention d’un tiers. Elles sont une suite de chiffres stockées sur un ordinateur sous la forme de chaîne de blocs, d’où le nom blockchain. Une fois qu’un bloc est validé, il est enregistré et ajouté à la chaîne. Il appartient au réseau de valider et confirmer chaque transaction. Ce système est à la base de la majeure partie des cryptomonnaies.

Les dates clés liés aux crypto-actifs

L’histoire des crypto-actifs commence en 2008 lorsque Satoshi Nakamato publie le livret blanc de Bitcoin, intitulé Bitcoin – A Peer to Peer Electronic Cash System. Entre 2010 et 2014, le marché des crypto-actifs commence à prendre forme et d’autres concepts dérivés du Bitcoin, appelés altcoins voient le jour. Des plateformes d’échange de cryptomonnaies sont victimes de piratage entre 2014 et 2016 et depuis, la sécurité a été renforcée sur ces plateformes. Entre 2016 et 2018, Bitcoin devient un phénomène mondial. Mais il est concurrencé par la nouvelle Blockchain Ethereum, suivi par d’autres comme Cardano ou Tezo. Avec cela, le monde des cryptomonnaies a continué et continue encore de s’étendre et d’accroître sa capitalisation boursière.

Les différents types de cryptomonnaies

Le nombre de cryptomonnaies en circulation ne cesse d’évoluer. Elles ont été classées en plusieurs catégories selon leur objectif, leur utilisation et leur fonction.

Le Bitcoin et les altcoins

Ces deux catégories représentent respectivement la cryptomonnaie originelle qu’est le Bitcoin et les alternatives au Bitcoin. Les altcoins représentent toutes les autres cryptomonnaies autres que le Bitcoin, on en compte plusieurs millions. La majorité des altcoins fonctionnent comme le Bitcoin, mais avec quelques légères modifications, d’où leur nom « alt-coin ». Il y a quand même des altcoins très différents du Bitcoin. Ils n’ont pas le même objectif ni le même fonctionnement comme Ethereum.

Les tokens affiliés au système

Les tokens ou jetons sont des cryptomonnaies qui ne sont pas destinées à être utilisées comme monnaie à usage général. Ils sont aussi créés sur des blockchains existantes et n’existent pas en tant que systèmes autonomes. Ils ne disposent donc pas de leur propre blockchain. Les tokens sont utilisés pour les dApps (applications décentralisées), lesquelles sont conçus pour utiliser des contrats intelligents. Mais pour effectuer une transaction sur une dApp, qui inclut donc l’utilisation de token, il faut avoir un altcoin sur lequel la dApp est construit pour payer les frais de transaction.

Les stablecoins, les cryptomonnaies stables

Les stablecoins sont des cryptomonnaies indexées sur des monnaies fiat ou des métaux précieux comme l’or. Ils bénéficient alors d’une stabilité, d’où leur nom. Elles sont aussi créées dans le but de fournir un stockage de valeur fiable. Il y a les stablecoins classiques qui possèdent en réserve une quantité du sous-jacent égale à la capitalisation de la cryptomonnaie. Et ensuite, on a les stablecoins algorithmiques qui reposent sur une autre crypto. Pour maintenir son cours, une partie des tokens d’un crypto est détruite quand des tokens de l’autre crypto sont créés.

Le Bitcoin : la cryptomonnaie la plus connue

Le Bitcoin est non seulement la plus célèbre des cryptomonnaies, mais aussi la première crypto monnaie qui a donné la naissance au monde des crypto-actifs.

Qui a créé le Bitcoin ?

La première cryptomonnaie est apparu en 2008. Le Bitcoin est créé par un mystérieux individu (ou groupe d’individus) connu sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Jusqu’à présent, personne n’a pas encore pu identifier qui est-il réellement. Actuellement, la personne ou le groupe de personnes qui se cache(nt) derrière ce pseudonyme fait partie des personnes les plus riches du monde. Sa fortune conservée dans son propre portefeuille sur la blockchain Bitcoin est estimée à 980 000 bitcoins soit plus de 58 milliards d’euros.

Quel pays dispose le plus de cette cryptomonnaie ?

Certes le Bitcoin connaît du succès dans le monde entier, mais il y a quand même des pays qui se montrent hostiles aux cryptomonnaies. On songe notamment à la Chine, le Nigéria ou encore l’Inde. Par contre, Salvador est l’un des pays à adopter le Bitcoin et à le reconnaître comme moyen de paiement. Ce petit pays d’Amérique du Sud est devenu un laboratoire à ciel ouvert pour la cryptomonnaie. La Suisse est également un pro-Bitcoin. Avec son environnement politique stable et son secteur financier très développé, La Suisse est un terrain favorable au Bitcoin et aux autres cryptomonnaies. Derrière elle, on retrouve Singapour, Japon, Malte ou encore le Mexique.

A noter que si une personne veut finalement échanger ses cryptos contre de l’argent, il faudra choisir un crypto broker ou aller sur un site d’exchange pour le faire.

Le cours du Bitcoin ces 10 dernières années

Actuellement, le Bitcoin possède la plus importante capitalisation boursière parmi toutes les cryptomonnaies. Pourtant en 2011, il valait moins d’un dollar et n’a atteint la parité avec le dollar qu’en février 2012. En 2013, son ATH connaît une valeur de 1.000 dollars avant de chuter à 600 dollars. En 2014, plusieurs commerces acceptent le paiement en BTC et son cours est plafonné à 1 150 dollars. Avec l’annonce du Brexit, il est resté très volatil mais en 2017, il atteint une valeur de 20 000 dollars quand les médias commencent à s’intéresser aux cryptomonnaies. S’il connaît des périodes difficiles entre 2018 et 2019, les investisseurs sont décidés à trouver des moyens de paiements alternatifs en 2020 et le BTC rebondit. Le 10 novembre 2021, le Bitcoin atteint sa valeur historique la plus haute. En ce moment, le BTC comme les autres cryptomonnaies connaît une tendance baissière.

Qu’est ce qui fait la valeur d’une crypto monnaie

Toutes les cryptomonnaies sont impactées par la pression de l’offre et de la demande, mais pas que. Une cryptomonnaie peut prendre de la valeur ou au contraire peut chuter selon plusieurs autres facteurs. Le cours crypto peut donc être facilement volatile.

L’importance du nombre d’utilisateurs

Un des facteurs qui intervient dans le cours d’une cryptomonnaie est l’importance de son réseau et le nombre de personnes qui l’utilisent dans le monde. En effet, plus une cryptomonnaie rencontre un grand nombre d’utilisateurs, plus elle prend de la valeur et le prix du jeton augmente. Les gens se tournent plus vers les cryptomonnaies selon son taux de pénétration dans l’économie réelle. En d’autres termes, elles sondent à quel point peut-elle servir de moyen de paiement. Et selon la perspective, sa capacité à se positionner sur un crypto-actif pour réaliser une plus-value importante.

La démocratisation croissante des cryptomonnaies

La démocratisation des cryptomonnaies témoigne la confiance croissante du grand public dans ces monnaies virtuelles et booste le cours crypto. De plus en plus de biens et de services peuvent être payés par des cryptomonnaies. Les gouvernements et les banques centrales se montrent également de plus en plus enclins à adopter les monnaies virtuelles. Enfin, les marchés financiers commencent à faire la place aux cryptomonnaies et de nombreux courtiers en ligne proposent maintenant d’investir dans ces monnaies virtuelles.

Les cours des projets concurrents

Comme nous le savons, on ne compte pas le nombre de cryptomonnaies qui circulent sur le marché depuis l’apparition du Bitcoin. Elles peuvent avoir des objectifs et des finalités différents. Pourtant, elles peuvent faire l’objet de concurrence. La présence d’un nouveau projet et d’une nouvelle cryptomonnaie plus performants proposant de meilleurs services pourraient impacter les projets qui seront à ce moment-là obsolètes. Cette concurrence entre les cryptomonnaies pourraient impacter leur valeur.

La rentabilité des cryptomonnaies

Il est toujours intéressant d’investir dans les cryptomonnaies. Leur rentabilité dépend de la façon dont elles sont investies.

Un investissement à long terme

L’investissement à long terme est méthode la plus simple pour faire des profits avec les cryptomonnaies. Il s’agit d’échange une monnaie fiat en crypto, en espérant qu’elle prenne de la valeur dans le futur. Le but est de faire une plus-value lors de la revente. Cette stratégie d’investissement est appelée « hold ». C’est la méthode la plus accessible pour un débutant puisqu’il s’agit tout simplement d’acheter les cryptomonnaies puis de les stocker dans un portefeuille crypto ou wallet. Lorsque la valeur de la cryptomonnaie aura augmenté, vous déciderez du bon moment où vous toucherez vos profits.

Le Yield Farming

Le Yield Farming ou encore agriculture de rendement est une méthode qui permet de générer passivement des intérêts en cryptomonnaies. Il s’agit de prêter les cryptomonnaies à une plateforme de DeFi (finance décentralisée). Les cryptos sont alors verrouillés dans un pool de liquidités et serviront de fonds pour un protocole de DeFi. Lorsqu’un utilisateur emprunte des cryptos provenant de ce pool de liquidité, il remboursera la somme avec des intérêts. Les intérêts seront ensuite redistribués aux investisseurs qui ont bloqués leurs cryptos dans ce pool de liquidité. Plus le capital fourni au pool de liquidité est important, plus les intérêts sont élevés.

Le staking

Le staking est un investissement passif qui permet de générer des cryptos. Il consiste à investir une somme de cryptomonnaie verrouillée afin d’obtenir des intérêts réguliers. C’est un moyen de participer à la validation de transactions et à la sécurisation du réseau sur une blockchain. Le staking est possible sur les blockchains qui utilisent le proof-of-stake ou preuve d’enjeu comme modèle de vérification. Cette stratégie peut être rentable pour un investissement à long ou moyen terme. Il est permis de percevoir des intérêts quotidiens, hebdomadaires ou mensuels qui se cumulent.

Les cryptomonnaies à suivre en 2022

Parmi les innombrables cryptomonnaies, il n’est pas toujours évident de trouver celles qui connaîtront une envolée exponentielle et qui permettront une bonne rentabilité. En dehors de Bitcoin et Ethereum qui font partie des favoris, voici les cryptomonnaies prometteuses en 2022.

Le Binance Coin (BNB)

Binance est une plateforme d’échanges et de trading crypto. C’est la plateforme la plus utilisée dans le monde. Binance a également créé son propre token, le Binance Coin, connu par son ticker BNB. Le BNB fait partir intégrante des fonctionnalités de la plateforme. C’est un jeton utilitaire créé pour réduire les frais de trading mais son utilisation s’est ensuite étendue. Il peut également servir de mode de paiement des frais de transactions sur Binance, des réservations de voyage, des services en ligne ou encore des services financiers.

Le Ripple (XRP)

Le Ripple XRP est une cryptomonnaie qui est utilisée sur la plateforme de paiements digitaux appelée RippleNet. Elle représente la valeur d’un transfert sur le réseau Ripple. L’objectif de Ripple est de connecter les banques, les prestataires de paiement et les plateformes d’échange d’actifs numériques. Son but est de fournir une solution rapide à un coût très compétitifs pour les transferts d’argent dans le monde entier. Pour cela, le XRP a été conçu pour être utilisé comme un « actif passerelle » entre les devises nationales lors de paiements internationaux. En d’autres termes, Ripple vient concurrencer le système SWIFT des institutions traditionnelles.

Le Cardano (ADA)

Cardano est une plateforme blockchain proof-of-stake et ADA est sa monnaie numérique. Cardano à sa communauté de développeurs les moyens d’exploiter sa blockchain et de l’améliorer afin de résoudre des problèmes concrets à l’échelle mondiale. Il permet d’effectuer des transactions de manière sécurisée. Ainsi, l’écosystème Cardano peut être utilisé pour la dématérialisation et décentralisation des documents officiels. Il peut aussi servir à la traçabilité et authentification des produits. Il est également utile aux organisations financières, gouvernementales, de santé, ainsi que dans la distribution.

Faillite de FTX : les investisseurs français cherchent à récupérer leurs investissements
L’émotion est passée après la faillite de la deuxième plus grande plateforme de cryptomonnaies FTX. Les anciens utilisateurs de la plateforme veulent maintenant tout tenter afin de récupérer les sommes qu’ils ont investies. Les investisseurs français victimes de la...
Faillite de FTX : le fondateur de la plateforme « profondément désolé »
Mercredi, le fondateur et ancien dirigeant de la plateforme s’est exprimé pour la première fois depuis la faillite de sa plateforme. Se confondant en excuses, Sam Bankman-Fried réfute toutefois toute escroquerie. Les détails de cette actualité économique avec Guide...
Cryptomonnaie : Kraken lance la version bêta de sa plateforme NFT
Le marché des NFT subit l’effondrement du marché des cryptomonnaies, mais pas que. Il y a aussi l’inflation ainsi que l’instabilité de l’économie mondiale. Malgré tout, Kraken, une des plus grandes plateformes d’échange de cryptomonnaie a quand même lancé sa...